Accueil > Formations > Social / Médico-Social / Santé > Soignants > Techniques d’isolement des patients / résidents infectés ou suspectés d’être infectés
Nos programmes de formation

Techniques d’isolement des patients / résidents infectés ou suspectés d’être infectés

Référence formation: 8509

Pour éviter la diffusion d'un agent infectieux identifié chez un patient ou un résident à un autre patient ou au personnel soignant, il faut envisager la mise en œuvre d'un isolement. Les mesures d'isolement appelées depuis 2009 « précautions complémentaires » s'ajoutent aux précautions standard et s'établissent en fonction du mode de transmission de l'agent infectieux, de la localisation de l'infection, des patients et du personnel à protéger.

La conduite de ces mesures présente encore beaucoup de difficultés méthodologiques et organisationnelles, compte tenu des contraintes architecturales, des moyens humains, des matériels parfois limités ou mal utilisés, de la nécessité de la socialisation des patients ou résidents hébergés.
Au cours de cette formation seront abordées les bonnes pratiques par type d'isolement et les moyens à mettre en œuvre pour éviter toute transmission croisée.

OBJECTIFS

Savoir mettre en place les « précautions complémentaires » : Quand ? Comment ? Qui ?
Connaître la chaîne de transmission épidémiologique
Appliquer les précautions standard
Connaître et appliquer les précautions complémentaires

 

PROGRAMME DE LA FORMATION

La chaîne épidémiologique

Celle-ci présente l'agent causal issu de 4 familles. (Bactéries, virus, champignons, parasites),
les réservoirs permettant son développement, son aptitude à passer d'un individu à un autre,
les modes de transmission.

Les précautions standard

Les précautions regroupées sous le terme de Précautions Standard (PS) sont des mesures systématiques destinées à assurer une protection des professionnels vis-à-vis du risque infectieux. Ces mesures sont basées sur le principe que le sang, les liquides biologiques, peuvent être à l'origine de la transmission de microorganismes. Ces mesures de base sont la politique d'hygiène des mains, le port des protections individuelles (masques, gants...), les techniques de soins et la maîtrise de l'environnement.

Cadre réglementaire des précautions standard

Circulaire DGS/DH n° 98-249 du 20 avril 1998 relative à la prévention de la transmission d'agents infectieux véhiculés par le sang ou les liquides biologiques lors des soins dans les établissements.
Circulaire N°DGS/RI2/DHOS/DGT/DSS/2008/91 du 13 mars 2008 relative aux recommandations de prise en charge des personnes exposées à un risque de transmission du virus de l'immunodéficience humaine (VIH)
Recommandations pour l'hygiène des mains, SFHH, juin 2009

Les précautions complémentaires

Les mesures complémentaires sont indiquées à chaque fois qu'un patient ou résident est atteint d'une maladie contagieuse ou est porteur d'un agent infectieux susceptible d'être disséminer lors des soins. Ces mesures s'appliquent en complément des précautions standard en fonction du mode de transmission de l'agent infectieux. Transmission par contact « C », transmission aérienne « A », transmission par gouttelettes « G ».

Cadre réglementaire

Prévention de la transmission croisée : précautions complémentaires contact « Recommandations nationales », consensus formalisé d'experts, SFHH avril 2009
Surveiller et prévenir les infections associées aux soins, Ministère de la santé, Haut Conseil de la Santé Publique, SFHH, septembre 2010
Prévention de la transmission croisée par voie respiratoire : air ou gouttelettes, recommandations pour la pratique clinique, SF2H, mars 2013
En application du décret n° 2001-671 du 26 juillet 2001 complété par l'instruction du 13 février 2012, les établissements de santé doivent procéder au signalement externe de certains épisodes d'infections nosocomiales à l'ARS et au CClin, et depuis le 1er mars 2012 par l'outil e-SIN obligatoirement. Les données énoncées dans la circulaire du 22 janvier 2004 restent valides.

Mise en œuvre de l'isolement

Les responsabilités

Prescription et levée de l'isolement : Médecin

La mise à disposition des moyens nécessaires : Direction
La mise en œuvre : Ensemble des intervenants auprès du patient
Le suivi : Cadres des services et référents en hygiène
L'évaluation : équipe opérationnelle d'hygiène et CLIN en collaboration avec les cadres des services

Les indications

Issues de l'identification des micro-organisme ou d'une infection
Patient atteint d'une infection naturellement contagieuse
Patient infecté par un agent infectieux spontanément non contagieux, mais susceptible de se disséminer dans l'environnement et d'être transmis à un autre patient, via les mains, les vêtements du personnel, le matériel.
Patient porteur ou excréteur d'un agent infectieux multi résistant à un antibiotique.

Les mesures techniques

Celles-ci concernent le port des protections (personnel et patient) spécifiques à chaque voie de transmission. (Gants, les différents masques, sur blouses...)

Les mesures techniques supplémentaires

D'autres mesures doivent être appliquées pour éviter toute dissémination de l'agent infectieux.
L'isolement géographique du patient, le bio nettoyage de l'environnement, l'élimination des déchets et des excrétas, les circuits propres et sales.

La stratégie de communication

Concerne l'ensemble des moyens élaborés pour informer l'ensemble des personnels, le patient,
la famille, les visiteurs, les déplacements du patient et ou résident (Affichettes, protocole, logo, dossier de soins...), et si besoin le signalement à l 'ARS.

Gestion d'une épidémie

Proposer une conduite à tenir pour la maîtrise d'un évènement épidémique
ou d'un événement à potentiel épidémique.

Cas spécifiques

La gale
Le clostridium difficilé

 

DUREE

1 jour

PUBLIC

Personnel soignant (IDE, AS)

Pré REQUIS

Aucun

EVALUATION

Auto-évaluation de positionnement par entretien ou questionnaire.
Auto-évaluation des acquis de la formation par questionnaire amenant à une réflexion sur un plan d'actions.

PEDAGOGIE

Apports théoriques. Echanges sur des cas et exemples concrets.

 

TARIFS

Session inter-entreprises à Paris (prix net à payer par stagiaire)

Dates pour 2023 : 17 janv. ; 6 avril ; 13 sept.
Inscription au prix de : 450 € pour les 1 jour
Dates pour : les dates pour l’année prochaine seront communiquées fin août
Inscription au prix de : € pour les 1 jour

Session sur-mesure dans vos locaux (intra-muros)

Pour les 1 jour 1000 € net à payer pour un groupe ≤3 stagiaires puis +25 € par stagiaire supplémentaire
+ forfait pour les frais de déplacement (à estimer selon le lieu de formation que vous nous indiquerez)
Dates à convenir en commun
PDF Formation
PDF
Formation
Tarifs et calendrier
Tarifs et
calendrier
Demander un devis
Demander
un devis
Contact
Contact
Promotions et actualités